dimanche 17 novembre 2013

résumé «Dojoji»

Antiquaire de profession, j’essayais de vendre une énorme armoire de bois au plus offrant de mes invités. Tous, ébahis par sa beauté, m’offraient des prix alléchants jusqu’à ce que cette jeune danseuse du nom de Kiyoko s’immisce et ne m’offre que trois mille yens. Insistante, elle raconte l’histoire de l’armoire, dans laquelle son amant, Yasushi, a été tué par le mari de sa nouvelle amante, Sakurayama, ce qui désintéresse tous mes acheteurs. Elle s’enferme ensuite dans l’armoire, menaçant de se défigurer avec un flacon d’acide qu’elle a dérobé d’une pharmacie. Je compris qu’elle voulait commettre le suicide de son visage. Je paniquais, un aussi beau visage! Mais, elle finit par en sortir renonçant à sa défiguration lorsqu’elle jeta l’acide dans le miroir et vit l’atrocité qu’elle deviendrait. Elle m’a alors fait part qu’elle était revenue à elle-même et qu’elle avait retrouvé goût à la vie et aux hommes.  

1 commentaire: